Loyco SA
« « Mettre l’humain au centre » est ma définition du leadership bienveillant. Pour exister, durer et rassembler, l’entrepreneur de demain sera durable ou ne sera pas. »
Christophe Barman ,

Leadership bienveillant au quotidien

« Mettre l’humain au centre » est ma définition du leadership bienveillant. Pour exister, durer et rassembler, l’entrepreneur de demain sera durable ou ne sera pas.

Pour moi, l’entrepreneuriat a toujours été un catalyseur de belles aventures humaines. Les entrepreneurs à succès que j’ai pu rencontrer ont d’ailleurs tous en commun une passion pour leur métier et les gens qu’ils embarquent dans leurs aventures. Quoi de plus beau en effet que de constater que des êtres humains dont on partage les valeurs se développent dans un job qui leur plaît, parce que vous avez eu une idée et osé vous lancer ?

« Mettre l’humain au centre » est ma définition du leadership bienveillant. Pour exister, durer et rassembler, l’entrepreneur de demain sera durable ou ne sera pas. Il devra concevoir son organisation et sa raison d’être autour du concept de bien commun : celui de ses clients bien sûr, mais aussi de ses collaborateurs et fournisseurs, de la société et de l’environnement.

La pérennité de sa société mais aussi l’attractivité de sa marque auprès de ses prospects et de ses talents en dépendront immanquablement. Donner du sens – le fameux « why » qui a propulsé Simon Sinek au Panthéon des penseurs économiques de notre temps – est le premier facteur de succès du leader. La bienveillance, son principal vecteur pour atteindre la raison d’être de son organisation.

Sans elle, pas de recherche du bien commun, pas d’empathie et pas de compréhension de ses collaborateurs, et donc pas de capacité à fédérer, inspirer ou transcender. Les nouvelles générations, si avides de sens, ne suivront plus les entrepreneurs centrés sur eux-mêmes et leur quête insignifiante du seul profit. J’ai eu le plaisir de fonder Loyco en 2013 avec une poignée d’amis. Dès sa création, nous avions la conviction que notre organisation devait faire le bien autour d’elle et que nous devions la centrer sur l’humain. Concrètement, nous avons renoncé à tous les dogmes d’entreprise : pas d’horaire ni de lieu obligatoire de travail, pas de dress code, pas d’objectifs individuels contraignants. Nous avons une hiérarchie très plate et souhaitons nous diriger vers un modèle holacratique. 73% du capital est détenu par les collaborateurs et chacun a le même droit de vote en AG, indépendamment du nombre d’actions.

Après moins de 4 ans d’activité, notre société active dans l'outsourcing des fonctions de support (RH, finances, risk management, assurances et marketing) compte 80 «Loycomates» et génère plus de 10 millions de chiffre d’affaires, un succès que nous n’espérions pas. Notre secret ? Le leadership bienveillant.

Autres témoignages

Fiduciaire Bender SA à Martigny  

Brevet fédéral d'agent fiduciaire

Delphine Bender
Agente fiduciaire avec brevet fédéral, réviseur agréé et adjointe de direction

Lire

Fiduciaire Suisse  

Brevet fédéral d'agent fiduciaire

Daniela Schneeberger
Présidente

Lire